Accueil arrow Session internationale MARS

SESSION INTERNATIONALE

« MANAGEMENT DES AGENCES
DE RENSEIGNEMENT
ET DE SÉCURITÉ »


Juillet-Août 2015

 

 

 

 

 

 

COMPRENDRE ET UTILISER LE RENSEIGNEMENT

 

 

 

Le renseignement occupe une place de plus en plus importante dans la sécurité de nos Etats. Dans le monde incertain du XXIe siècle, les grands acteurs internationaux ont tous compris que pour garantir la paix, anticiper les nouvelles menaces ou sortir vainqueur des rivalités mondiales, des services performants, s'appuyant sur une culture du renseignement diffusée dans l'administration, les entreprises et la société civile, étaient un atout de premier ordre.

Cependant, dans l'univers francophone, le renseignement reste perçu négativement, victime d'une large méconnaissance et d'idées reçues. Les élites politiques et administratives, comme le public, ne connaissent de ces activités que quelques sombres affaires, assez peu représentatives de la réalité. Ils ne tolèrent l'existence des services que parce que ceux-ci leur apparaissent comme un mal nécessaire à nos sociétés, mais ils s'en défient profondément.

Ainsi, trop souvent présentés comme des activités secrètes - voire inavouables -, les métiers du renseignement souffrent d'un manque de considération. Peu connaissent leur variété ou leurs pratiques professionnelles, très rigoureuses et codifiées, qui n'ont cessé de se perfectionner au cours des siècles. De même, les femmes et les hommes qui ont choisi d'exercer cette profession sont souvent considérés avec méfiance par les dirigeants politiques et militaires de leur nation, ainsi que par l'opinion, alors même qu'ils assurent une mission fondamentale pour la sécurité des institutions et de la collectivité.

Cette situation doit évoluer. Il est essentiel de rétablir la légitimité de la discipline et de convaincre politiques, parlementaires et opinion de son utilité. Ceci est d'autant plus nécessaire que, dans nos Etats modernes, de plus en plus régis par des règles de bonne gouvernance, d'éthique et de transparence, le renseignement ne peut échapper à un nouveau regard des citoyens et des parlementaires, afin de conduire à la juste évaluation de son rôle.

Première et unique formation de ce type dans le monde francophone, la Session Internationale « Management des agences de renseignement et de sécurité » a pour finalité d'apporter à des participants provenant des secteurs public et privé une connaissance approfondie de la finalité et du fonctionnement des services.

Qu'est-ce que le renseignement ? A quoi sert-il ? Dans quel but fait-on appel aux services ? Comment s'organise la profession ? Quelles sont les spécificités et les spécialités des différentes nations ? Quels défis managériaux et techniques les services doivent-ils relever ? La formation abordera tous les aspects et présentera toutes les pratiques de cette activité particulière de l'Etat. Elle permettra la découverte de ses diverses applications, de ses différents métiers et services, et présentera les nouveaux défis qu'elle doit relever, parce que le renseignement est un métier d'avenir.

L'objectif est que les participants bénéficient, à l'issue de la Session, d'une vision globale du renseignement, afin de les préparer à diriger, contrôler ou étudier efficacement les services, ou à travailler efficacement avec eux.

 


 

 

PRÉSENTATION

 

 

Objectif

 

La Session Internationale « Management des agences de renseignement et de sécurité  » (MARS) est un cycle de formation spécialisé de haut niveau assuré par le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

 

Cette formation a été conçue afin de transmettre des connaissances solides quant à la finalité et au fonctionnement des services de renseignement.

Elle abordera tous les principes qui régissent la discipline et tous les registres opérationnels qui la caractérise, avec pour buts :

- d'assimiler les fondamentaux du renseignement nécessaires à la bonne compréhension de la discipline ;

- de disposer d'une vue d'ensemble des activités, métiers, services et missions d'un service de renseignement ;

- de connaître les principaux services de renseignement et de sécurité du monde ;

- d'identifier les meilleures pratiques et de confronter les visions de professionnels ;

- de comprendre et analyser les enjeux futurs du renseignement afin d'adapter les services aux nouveaux défis internationaux, technologiques et parlementaires.

 

 

Public concerné

 

La Session Internationale MARS s'adresse à ceux qui sont destinés à travailler dans ou avec les agences de renseignement et de sécurité - et qui veulent comprendre le fonctionnement de ce milieu « fermé »- ainsi qu'à ceux qui étudient ce domaine dans un but académique.

- Futurs dirigeants ou membres de la direction d'un service de renseignement,

- Officiers et cadres des forces armées, de la police et des douanes,

- Diplomates,

- Préfets, hauts fonctionnaires et membres des cabinets ministériels,

- Fonctionnaires internationaux et membres des organismes internationaux,

- Parlementaires et élus,

- Dirigeants et cadres d'entreprises d'intelligence économique, d'investigation ou de sécurité,

- Chercheurs universitaires,

- Journalistes, romanciers et scénaristes qui veulent mieux comprendre le renseignement et ses pratiques.

 

 

 

DATES ET LIEU DE LA SESSION 2015

La formation aura lieu à Paris, de début juillet à mi-août 2015, à raison de 5 jours de cours par semaine, soit une durée de 7 semaines à plein temps.

 

Les dates de la session estivale 2015 sont les suivantes :

- Lundi 29 juin après-midi : Réunion d'accueil et d'information

- Mardi 30 juin, 9 h 00 : Début des cours 

- Mardi 11 août, 18 h 00 : Fin des cours 

- Mercredi 12 août : Evaluations individuelles de fin de session

- Jeudi 14 août matin : Remise des diplômes.

 

A noter qu'il n'y aura pas de cours les lundi 13 et mardi 14 juillet en raison de la fête nationale française.

 

 

 

ORGANISATION DE L'ENSEIGNEMENT

 

 

La session comprend 240 heures de cours, organisés sur la base de journées complètes de 8 heures, soit 30 jours de formation.

 

La formation comprendra 10 modules thématiques de 3 jours[1] (soit 24 heures de cours).

Chaque module comprendra 5 conférences-débats thématiques d'une demi-journée, effectuées par des intervenants de haut niveau, spécialistes du domaine du renseignement évoqué. Il sera clôturé par une séance de debriefing et de synthèse, d'une demi-journée, animée par un ou plusieurs experts du CF2R.

 

MODULE 1 : THEORIE DU RENSEIGNEMENT

Les grands principes et les finalités du renseignement

Problèmes de définition et de vocabulaire

Introduction à l'histoire du renseignement

Méthodes et outils pour l'étude du renseignement.

 

MODULE 2 : LES GRANDS DOMAINES DU RENSEIGNEMENT

Renseignement et sécurité intérieurs, contre-ingérence

Renseignement et sécurité extérieurs, actions clandestines

Renseignement militaire et opérations spéciales

Renseignement et sécurité économiques

 

MODULE 3 : LE RENSEIGNEMENT HUMAIN

L'orientation et l'exploitation

La recherche par agents

La recherche opérationnelle

L'intervention clandestine

 

MODULE 4 : LE RENSEIGNEMENT TECHNIQUE

Interceptions et guerre électronique (SIGINT, COMINT, ELINT, MASINT)

Cryptologie et cryptoanalyse

Renseignement optique (satellites, aéronefs et drones)

Renseignement informatique (OSINT, PROPINT).

 

MODULE 5 : CONTRE-ESPIONNAGE ET SECURITE

Contre-espionnage offensif et défensif

Sécurité militaire

Sécurité des communications et des systèmes d'information

Lutte antiterroriste

 

MODULE 6 : LE RENSEIGNEMENT OCCIDENTAL

Le renseignement français

La communauté du renseignement américain

Le renseignement britannique

Le renseignement soviétique et russe

Le renseignement belge

 

MODULE 7 : LE RENSEIGNEMENT DANS LE MONDE

Le renseignement israélien

Le renseignement dans le monde arabe

Le renseignement en Asie

Le renseignement chez les acteurs non étatiques (groupes terroristes, mafias, ONG).

 

MODULE 8 : LES NOUVEAUX SUJETS D'INTERÊT DU RENSEIGNEMENT

Le terrorisme international

La prolifération nucléaire

Les organisations criminelles et les mafias

Les nouvelles formes de subversion (activistes, extrémistes, autonomistes, sectes, etc.).

 

MODULE 9 : LE MANAGEMENT DU RENSEIGNEMENT

Recrutement, formation et protection des agents

Spécificités de gestion : budgets, fonds spéciaux et investissements techniques

Les relations avec les politiques, les états-majors et les magistrats

La coordination des services

La coopération internationale

 

MODULE 10 : RENSEIGNEMENT ET GOUVERNANCE

Communication et transparence des services

Aspects juridiques et éthiques du renseignement

Le contrôle parlementaire des services

Sous-traitance et privatisation du renseignement

 

 

 

COMITE SCIENTIFIQUE

 

 

La Session Internationale MARS est placée sous le haut patronage de :

 

Madame Anne-Marie LIZIN (Belgique)

Ancienne sénatrice, ex vice-présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, ancienne présidente de la Commission des Relations extérieures et de la Défense du Sénat de Belgique et ex présidente du Sénat du Royaume de Belgique (juillet 2004 - juillet 2007).

 

Préfet Yves BONNET (France)

Ancien directeur de la Direction de la surveillance du territoire (DST), ancien député, président du Centre international de recherche et d'étude sur le terrorisme et d'aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT).

 

Général Michel MASSON (France)

Ancien commandant du GAM 56 (escadrille aérienne de la DGSE), ex responsable des relations internationales militaires l'Etat-major des armées et ancien directeur de la Direction du renseignement militaire (DRM).

 

Général François MERMET (France)

Ancien pilote de chasse, ex commandant de la Direction des centres d'expérimentation nucléaire (DIRCEN) et ancien directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

 

 

 

CORPS PROFESSORAL[2]

 

 

Les intervenants de la Session Internationale MARS sont d'anciens dirigeants ou cadres des services de renseignement et de sécurité français et étrangers, ainsi que des chercheurs du CF2R.

 

Gérald Arboit

Docteur en Histoire et directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Auteur notamment de James Angleton. Le contre-espion de la CIA, (Nouveau Monde, 2007) et de Fragments de la vie de Charles Schulmeister de Meinau. Un mémoire inédit de l'espion de l'Empereur Napoléon Ier (L'Harmattan, 2003).

 

Préfet Yves Bonnet

Ancien directeur de la Direction de la surveillance du territoire (DST), ancien député, président du Centre international de recherche et d'étude sur le terrorisme et d'aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT).

 

Nathalie Cettina

Docteur en droit et directrice de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Nathalie Cettina est une spécialiste reconnue des questions de coopération antiterroriste sur lesquelles elle travaille depuis plusieurs années et au sujet desquelles elle a publié trois ouvrages.

 

Alain Charret

Rédacteur en chef de la lettre Renseignor, chercheur associé au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Spécialiste expérimenté du renseignement  d'origine électromagnétique. Auteur notamment de La guerre secrète des écoutes (Ouest France, 2012).

 

Alain Chouet

Diplômé en droit, science politique et langues orientales. Ancien Chef du Service de renseignement de sécurité de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

 

Eric Denécé

Docteur en science politique, ancien analyste du renseignement. Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

 

Général Alain Lamballe

Docteur en sociologie politique et diplômé de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales, le général Lamballe a effectué l'essentiel de sa carrière militaire dans le renseignement et les relations internationales. Il a été deux fois attaché de défense (Hongrie et Pakistan) et deux fois attaché militaire adjoint (Inde et Royaume-Uni). Spécialiste reconnu de l'Asie du Sud, il est l'auteur de trois ouvrages et de nombreux articles sur les problèmes politiques, économiques et militaires de l'Extrême Orient et de l'Europe.

 

 

Membre de l'Académie des sciences d'outre-mer, docteur en sociologie politique et diplômé de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales, le général Lamballe a effectué l'essentiel de sa carrière militaire dans le renseignement et les relations internationales. Il a été deux fois attaché de défense (Hongrie et Pakistan) et deux fois attaché militaire adjoint (Inde et Royaume-Uni). Spécialiste reconnu de l'Asie du Sud, il est l'auteur de trois ouvrages et de nombreux

articles sur les problèmes politiques,économiques et militaires d'Asie et d'Europe.

 

Patrick Leroy (Belgique)

Responsable du bureau « Plans & Policy » de la Division Renseignement de Sécurité du Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS. Administrateur du Belgian Intelligence Studies Centre (BISC), membre de l'Editorial Board et co-éditeur responsable des Cahiers d'Etudes du Renseignement (éditions Maklu).

 

Anne-Marie Lizin, ancienne sénatrice, ex vice-présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, ancienne présidente de la Commission des Relations extérieures et de la Défense du Sénat de Belgique et ex présidente du Sénat du Royaume de Belgique (juillet 2004 - juillet 2007).

 

Daniel Martin

Ancien commissaire de la DST et ex directeur de la sécurité de l'OCDE. Président de l'Institut international de cybercriminalité.

 

Général Michel Masson

Ancien commandant du GAM 56 (escadrille aérienne de la DGSE), ex responsable des relations internationales militaires l'Etat-major des armées et ancien directeur de la Direction du renseignement militaire (DRM).

 

Général François Mermet

Ancien pilote de chasse, ex commandant de la Direction des centres d'expérimentation nucléaire (DIRCEN) et ancien directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

 

Jacques Neriah (Israel)

Ph D de l'université de Tel Aviv, Ancien colonel de l'Intelligence Corps, Attaché militaire en France, en Belgique et au Luxembourg (1987-1990), conseiller diplomatique du Premier ministre Yitzhak Rabin (1992-1994), consultant international en investissements internationaux et sécurité et auteur de nombreuses publications dans des revues spécialisées.

 

Michel Nesterenko

Docteur en droit (California Western School of Law San Diego, USA), directeur de recherche chargé des sources ouvertes, du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne au Centre Français de Recherche sur le renseignement (CF2R). Expert en sécurité des infrastructures auprès de l'United Nations Interregional Crime and Justice Research Institute (UNICRI) et du Haut comité français de Défense civile.

 

Igor Prelin (Russie)

Ancien Colonel du KGB, chef de la section africaine du Département de contre-espionnage extérieur, professeur en chef de l'Institut du KGB Andropov (Académie du SVR), dernier porte-parole du KGB avant sa transformation, assistant de l'ancien président du KGB Vladimir Kriuchkov. Écrivain, journaliste, cinéaste. Expert des problèmes de renseignement et de sécurité.

 

Alain Rodier

Ancien officier supérieur du renseignement extérieur, Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Spécialiste du terrorisme et de la criminalité internationale

 

Fabrice Rizzoli

Docteur en science politique, spécialiste des mafias et de la criminalité, chargé de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

 

André Tarrat

Ancien commissaire de la DST et du SCTIP, spécialiste des questions de terrorisme et de blanchiment, conseiller du directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

 

Dr José Sanmartin (Espagne)

Professeur de science politique à l'université d'Alicante, responsable du cours sur les services de renseignement et la sécurité internationale, ancien conseiller sécurité du Premier ministre José-Maria Aznar.

 

Mario Sandoval

Professeur associé de science politique à l'université de Marne-la-Vallée, spécialiste des questions stratégiques et de l'Amérique latine. Chargé de Mission Intelligence Economique et Coopération Internationale à l'Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et de l'Industrie. Vice Président de l'Association Internationale Francophone de l'Intelligence Economique (AIFIE)

 

Général Daniel Schaeffer

Diplômé de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, breveté de l'enseignement militaire supérieur option relations internationales/langues, diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales (chinois), le général Schaeffer, a effectué une partie de sa carrière des fonctions liées aux relations internationales militaires et au renseignement. Il a effectué trois séjours d'attaché de défense en Asie : Thaïlande, Vietnam et en Chine. Il est aujourd'hui membre du groupe de réflexion Asie21.

 

 

PRIX DE LA FORMATION

 

 

Le prix de la formation est de 9 000,00 € (neuf mille euros). Ce montant est net pour les particuliers français et les étrangers, mais il s'agit d'un montant HT pour les entreprises et organismes français récupérant la TVA (soit un montant de 10 764,00 € TTC).

 

Ce prix comprend :

. La participation aux 30 journées de formation,

. Les fournitures pédagogiques,

. La fourniture des livres (une quinzaine d'ouvrages de référence sur le renseignement sera remis aux participants),

. Les déjeuners pendant les journées de formation, en compagnie des intervenants du jour (les interdits alimentaires propres aux religions seront respectés),

. L'accès à un forum électronique dédié et à des ressources documentaires en ligne.

 

Ce prix ne comprend pas :

. Les transports vers la France,

. L'hébergement à Paris,

. Les repas hors formation,

. L'assurance responsabilité civile du participant.

 

 

 

SÉLECTION DES CANDIDATURES

 

 

Conditions d'accès

 

Il n'y a aucune condition de nationalité. En revanche, la pratique du français courant est impérative.

 

Seront privilégiés les candidats bénéficiant :

- d'une activité professionnelle ayant à traiter du renseignement ou de la sécurité ;

- d'une expérience ou d'une connaissance du secteur ;

- d'un diplôme de 2e cycle (maîtrise, DEA, DESS ou mastère) ou d'un diplôme de 1er cycle (DEUG, licence, etc.) complété par une expérience professionnelle adaptée ou des publications sur le renseignement ou la sécurité ;

- ou développant un projet lié au renseignement (doctorat, livre, scénario, etc.).

 

La session sera ouverte à un maximum de 30 candidats. Elle ne sera organisée que si un minimum de 15 participants est inscrit. Si ce nombre n'est pas atteint, le CF2R se réserve la possibilité d'annuler la session de formation.

 

Toutes les candidatures seront étudiées par le jury de sélection. La réponse du jury sera transmise au candidat par message électronique.

 

 

Dossier de candidature

 

Tous les dossiers de candidature doivent comprendre :

- Lettre de motivation

- CV détaillé (formation, langues, parcours professionnel, etc.)

- Photocopie du dernier diplôme obtenu

- Photocopie d'une pièce d'identité

- Un chèque de 50,00 € à l'ordre de CF2R SERVICES pour les frais de dossier.

 

Les candidatures doivent être adressées par courrier postal à l'adresse suivante :

Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)

Diplôme « MARS »

21 boulevard Haussmann

75009 Paris

France.

 

La date limite de candidature est fixée au 30 mai 2015.

 

 

 

INSCRIPTION DEFINITIVE

Une fois sa candidature acceptée, le participant recevra un dossier d'information complet qui comprendra :

- les dates et lieu exacts des sessions,

- deux factures de règlement,

- les coordonnées bancaires de CF2R SERVICES,

- le programme détaillé des cours,

- la liste complète des intervenants,

- la liste des ouvrages qui seront distribués,

- diverses informations pratiques pour les séjours à Paris.

 

L'inscription effective ne sera prise en compte qu'à réception du premier versement de 50%. Les candidats seront retenus dans l'ordre d'arrivée des règlements.

 

Le CF2R émettra une lettre d'invitation et effectuera les démarches nécessaires auprès des autorités françaises compétentes pour faciliter, si nécessaire, les procédures de visa des participants étrangers. 

MODALITES DE REGLEMENT

 

 

Paiement

 

- Acompte de 50% (soit 4 500,00 €[3]) lors de l'inscription, après acceptation de la candidature.

- Solde de 50% (soit 4 500,00 €[4]) avant le début des cours et au plus tard le 28 juin 2015.

 

Les règlements (par chèque ou par virement) doivent être faits à l'ordre de CF2R SERVICES, la SARL de gestion du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), créée pour développer et promouvoir ses activités de formation.

 

Une facture acquittée sera adressée dès réception du règlement total de la formation.

 

 

Annulation

 

En cas d'annulation de son inscription par le participant, le remboursement de la somme versée s'effectuera selon les modalités suivantes :

- 2 mois avant le début de la formation : 90% de la somme sera retournée ;

- 1 mois avant le début de la formation : 75% de la somme sera retournée ;

- Moins d'un mois avant le début de la formation : 50% de la somme sera retournée ;

- Aucun remboursement ne sera effectué passée la date de début de la formation.

 

Toute formation commencée entraine le paiement intégral de celle-ci.

Tout défaut ou retard de règlement du solde entraînera l'arrêt de la formation pour le candidat.

En cas d'interruption de la formation du fait du candidat, après le début de celle-ci, l'intégralité du montant sera conservée par le CF2R.

 

En cas d'annulation de la formation du fait du CF2R, avant le début de celle-ci, la totalité des sommes versées sera retournée aux candidats retenus, à l'exclusion des frais de dossier.

 

 

 

SUIVI ET EVALUATIONS

Evaluation des participants

La participation à l'ensemble des modules de formation de la Session Internationale MARS est obligatoire. L'absence à plus de deux séminaires sera une cause de non délivrance du diplôme.

Les candidats seront évalués en fonction de leur assiduité et de leur participation active aux séminaires. A cet effet, un évaluateur du CF2R sera présent en permanence tout au long de la formation.

A l'issue de la formation, tous les candidats passeront devant un jury composé d'enseignants pour un Grand oral d'évaluation des connaissances acquises.

Evaluation par les participants 

Afin de s'assurer de la satisfaction des attentes des participants, plusieurs types d'évaluation seront mis en place :

- Evaluation par conférence/intervenants

- Evaluation par module (pour les 10 modules)

- Evaluation générale de la session, sur le fond et la forme. 

DELIVRANCE DU DIPLOME

Les participants à la Session internationale « Management des agences de renseignement et de sécurité » (MARS) se verront attribuer, à l'issue de la formation, un diplôme attestant leur assiduité et les compétences acquises. Il sera délivré par le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) et cosigné par le directeur du CF2R et le président du comité scientifique.

 

Il sera remis aux participants à l'occasion d'une cérémonie de fin de formation en présence des personnalités membres du comité de parrainage, des enseignants et des chercheurs du CF2R. 

CONTACT

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)

21 boulevard Haussmann
75009 Paris
France
www.cf2r.org
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Tel : 33 1 53 43 92 44
Fax : 33 1 53 43 92 00

 

 


  • [1] Programme indicatif susceptible d'évolution.
  • [2] Liste indicative et non exhaustive.
  • [3] Montant HT pour les entreprises et organismes français récupérant la TVA.
  • [4] Montant HT pour les entreprises et organismes français récupérant la TVA.

Centre Français de Recherche sur le Renseignement
21 boulevard Haussmann, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact