Accueil arrow Renseignement et opérations spéciales

LETTRE AUX AUTEURS

Lettre aux auteurs

La relecture, la correction et l'harmonisation des différents articles d'une revue sont des tâches astreignantes qui influent directement sur les délais de parution. La rédaction de RENSEIGNEMENT ET OPÉRATIONS SPÉCIALES, ne disposant pas d'un véritable secrétariat de rédaction, invite les auteurs collaborant à la revue à prendre connaissance de quelques règles typographiques simples, qui faciliteront son travail. Elle présente par ailleurs le rôle qui est le sien, afin que soit bien comprise sa fonction et que ne naissent pas des litiges pouvant être interprétés, à tort, comme un non-respect du texte de l'auteur.

Quelques règles à respecter

  • Présenter le texte en Palatino 12, avec 3 cm de marge en haut ; 2,5 cm, à droite et à gauche ; et 2 cm en bas.
  • La hiérarchistion des titres doit être la suivante :
    TITRE DE L'ARTICLE, Nom de l'auteur
    Titre 1, Titre 2
    Sous-titre 1, Sous-titre 2
  • Ne pas mettre de tabulation en début de paragraphe.
  • Mettre des espaces insécables avant : ; ! ?, ainsi qu'au sein des nombres. Ne pas omettre l'espace tous les 3 chiffres (ne pas mettre de point : 10 000 et non 10000 ou 10.000).
  • Ne pas mettre d'exposant (5e et non 5e). Ecrire 5e et non 5ème (mais 1er).
  • Les exposants des notes doivent n'être élevé que de 3 pts et non de 6.
  • Les nationalités ne prennent pas de majuscules lorsqu'elles sont adjectifs (L'arrivée des Français - La culture indonésienne).
  • Ne pas mettre de point (.) dans les acronymes : CIA et non C.I.A.
  • Tous les noms étrangers doivent être en italique, les noms d'armes ou de navires ou les noms de code ou d'opération également (et non pas entre guillemets).
  • Les organismes en français ne prennent une majuscule qu'à la première lettre (Direction générale de la sécurité extérieure).
  • En anglais, il convient de mettre des majuscules à chaque mot (National Security Agency)
  • On écrit Union soviétique, Etats-Unis (et non USA ou Etats unis), Royaume-Uni et Grande-Bretagne (et non GB ou UK). Par ailleurs Angleterre ne signifie pas toujours Royaume-Uni.
  • Les fonctions politiques, militaires, administratives ou religieuses ne prennent pas de majuscules (général, amiral, haut commissaire, ministre, évêque, roi, ambassadeur), pas plus que les organismes (état-major, haut commandement, quartier général, armée de terre, police, marine, gendarmerie).
  • Le mot mer ne prend jamais de majuscules (mer du Nord).
  • On écrit Première et Deuxième Guerres mondiales et Guerre froide. Mais guerre d'Indochine, d'Algérie ou du Golfe.
  • Il convient d'écrire : 5e bureau et non Cinquième Bureau ; Service action et non service Action ou service "action" ; Service de renseignement et non service de renseignements ; ministre des Affaires étrangères, de la Défense, Premier ministre, etc.
  • Les noms de journaux, films et livres cités dans le texte doivent figurer en italique sans majuscules (Le Monde, Times Magazine).
  • Toute citation doit indiquer son origine. Elle doit figurer entre guillemets et en italique (y compris les guillemets).
  • L'emploi d'un guillemet simple (par exemple : une affaire 'pourrie') n'existe pas en français. Usage à bannir.
  • Lorsque l'on effectue une coupe dans une citation, on l'indique par (...) et non par ....
  • Toujours mettre l'appel de note directement après le renvoi, sans espace. Lorsqu'il s'agit d'une citation, le situer juste après les guillemets et toujours avant la ponctuation (exemple : "... étaient parmi les plus performants des matériels de l'époque"1.)
  • Limiter autant que possible la quantité et la longueur des notes de bas de page.
  • Dans les notes de bas de page, les abréviations latines sont en italique (op. cit., Ibid., Idem). Il convient d'écrire p. 12 et non page 12 ; pp. 34-43 et non pages 34 à 43.
  • Le bon ordre d'une référence bibliographique est le suivant (toutes les mentions ne sont pas obligatoires) : nom de l'auteur, titre de l'ouvrage (en italique, sans guillemets), collection, lieu de publication, année, pages citées.
    Exemple : Gilbert Bloch, Renseignement et intoxication pendant la Seconde Guerre mondiale : l'exemple du débarquement, Paris, 1999, L'Harmattan.
  • Pour un article : titre de l'article (entre guillemets, non italique), ouvrage dont est extrait l'article (en italique, sans guillemets), date de publication, pages citées.
    Exemple : Louis Durandal, "Les nouveautés de la rentrée scolaire", Le Figaro, vendredi 4 septembre 1996, p. 12.

Rôle de la rédaction

Lors de la relecture d'un texte, la rédaction fait la chasse aux répétitions, aux coquilles, aux accords, aux impropriétés, fautes de syntaxe, phrases trop longues, lourdes ou difficilement compréhensibles, à la ponctuation, au respect des règles en usage (cf. ci-dessus).
Elle surveille le bon usage des références et de la bibliographie
Elle est particulièrement vigilante sur la démonstration, la qualité de l'argumentation, l'ordonnancement des idées et des arguments, la compréhension (ce qui se conçoit bien...)
La rédaction fait la chasse aux "on" qu'il convient de limiter autant que possible.
Elle gère le texte au niveau de la mise en page ce qui peut nous amener à réduire ponctuellement quelques lignes d'un article ou à ne pas publier toutes les annexes transmises.
Elle peut :

  • modifier titres et sous titres,
  • décider de faire passer certains éléments du texte en note de bas de page,
  • supprimer des notes ou précisions de nature à créer une confusion plutôt qu'à éclairer le texte.

Ces différents points doivent nous permettre de faire reconnaître la qualité de la revue et d'obtenir, le cas échéant, des subventions d'organismes tels que le CNRS, dont les normes sont des plus exigeantes.

Principe de base

Les auteurs doivent penser à écrire comme s'ils s'adressaient à un public qui ne connaît ni le sujet évoqué, ni le jargon du renseignement.

En vous remerciant tous de votre collaboration,

Eric Denécé


1 Mettre un espace en début de note, mais pas de tabulation.


Centre Français de Recherche sur le Renseignement
21 boulevard Haussmann, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact