Accueil arrow Rapports du CF2R arrow Les études sur le renseignement en France

RAPPORTS DU CF2R N°8
LES ÉTUDES SUR LE RENSEIGNEMENT EN FRANCE

Eric Denécé et Gérald Arboit
04-11-2009

A partir du milieu des années 1990 s'est peu a peu manifesté, en France, un intérêt nouveau et marqué du monde académique pour le renseignement.

Initialement, celui-ci est lié à l'entrée dans la société de l'information et à la prise de conscience de la nouvelle compétition économique mondiale, qui a conduit, en premier lieu, les acteurs économiques à intégrer le renseignement dans leur processus de management. Afin de répondre à leur demande nouvelle de spécialistes, universités de gestion et business schools ont développé de nombreux diplômes ou modules spécialisés d'intelligence économique, afin de former à ces pratiques. Parallèlement, recherches et publications se sont multipliées sur  ce thème.

Dans le même temps, l'évolution des relations internationales a conduit les acteurs politiques à prendre et le public davantage conscience du rôle du renseignement dans la Sécurité nationale. Ce sentiment a particulièrement été renforcé depuis les attentats du 11 septembre 2001. Le terrorisme djihadiste a ainsi été à son tour un facteur d'accélération du renouveau de l'intérêt pour le renseignement, touchant alors historiens, politologues et journalistes.

Vingt ans après les Etats-Unis et dix ans après la Grande-Bretagne, la France a ainsi fait entrer les études sur le renseignement dans le domaine académique. Ce retard est du à l'absence d'une véritable culture du renseignement en France. Ce métier n'a jamais été, dans notre pays, une discipline reconnue à sa juste valeur, tant dans les milieux politiques ou militaires, que dans les milieux académiques ou économiques.

Cependant, en moins de deux décennies, les études françaises sur le renseignement ont connu un développement significatif à travers différentes disciplines (sciences de l'information, gestion, histoire, science politique, droit). Cela s'est traduit par la rédaction de thèses et des mémoires académiques, la publication de nombreux ouvrages, la création de diplômes et la naissance d'un centre de recherche spécialisé. Ainsi a pris forme une véritable mouvement de reconnaissance du renseignement, discipline souffrant, par tradition, d'un large désintérêt chez les élites françaises.

L'objet de ce rapport est de dresser un état des lieux de la recherche académique française consacrée au renseignement, de comprendre les conditions de la « fondation » des études sur le renseignement en France et de dégager quelques perspectives pour les années à venir.


Centre Français de Recherche sur le Renseignement
17 Square Edouard VII, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact