Accueil arrow Foreign analyzes arrow Réactions des sympathisants du djihadisme et de l’Etat islamique après l'attentat contre Charlie Hebdo

FOREIGN ANALYZES N°16
RÉACTIONS DES SYMPATHISANTS DU DJIHADISME ET DE L'ETAT ISLAMIQUE APRÈS L'ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO

Dr Marcin Styszynski
31-01-2015

 

 

 

 

Assistant Professor
Faculty of Arabic and Islamic Studies
Adam Mickiewicz University in Poznan (Poland)

 

 

 

Suite à l'attaque contre le siège du journal satirique Charlie Hebdo, avant même que la revendication d'Al-Qaeda dans la péninsule arabique (AQPA) n'ait eu lieu, les sympathisants djihadistes avaient déjà clamé leur victoire et glorifié cet acte de terreur sur les réseaux sociaux.

Il faut rappeler que désormais, les organisations djihadistes ne font plus guère de revendications formelles via des vidéos comme cela était le cas du temps d'Al-Qaïda "central", lorsque Oussama Ben Laden ou Ayman Al-Zawahiri enregistraient des messages dans lesquels ils revendiquaient les attaques terroristes. Ce fut le cas après les attaques du 11 septembre 2011 aux États-Unis comme après les attentats de Madrid en 2004 et de Londres en 2005. De plus, à l'époque, la communication des djihadistes s'effectuaient via des sites internet spécifiques "autorisés" par les groupes islamistes.

Aujourd'hui, les canaux de communication des djihadistes ont évolué et se sont diversifiés ; ils sont différents, tant dans le style que le contenu. Tous ont en commun l'idée du djihad, la volonté d'imposer la charia et de mener le combat contre l'État séculaire, mais la façon dont ils s'expriment et les médias qu'ils utilisent sont plus divers et indépendants.

Les djihadistes - surtout les sympathisants de l'État islamique et de son leader Abu Bakr al-Baghdadi - sont devenus très actifs sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, sur lesquels ils postent leurs propres messages, slogans, réactions et commentaires personnels, qui tous s'adressent à l'auditoire occidental. Leur propos n'est pas la défense ou l'explication de la religion, mais la médiatisation de leur cause et de leurs actions, à l'aide de vidéos, photos, illustrations accompagnées de courts textes, voire parfois de quelques développements.

Des messages glorifiant l'attaque contre Charlie Hebdo ont commencé à circuler sur Twitter à peine quelques heures après l'attentat. Les exemples qui suivent illustrent la nouvelle stratégie de communication des djihadistes et leur volonté d'influer sur l'opinion publique.

 

1. Ce message à pour commentaire : "Si nous ne vengeons pas le Prophète, nous ne connaitrons pas la prospérité". La photode l'exécution d'un policier gravement blessé et allongé sur le trottoir, est devenue notamment un symbole fort pour les djihadistes, car elle exprime, à leurs yeux, leur efficacité, leur puissance et leur victoire.

 

Image

 

2. Le titre de ce message est : "Si votre liberté d'expression demeure sans ordre ni limite, que vos coeurs soient étonnés et ravis par la liberté de nos faits". Ce texte reprend les mots d'Oussama Ben Laden, qui condamna en de nombreuse occasions la notion de laïcité et la liberté religieuses en Europe et menace les autorités et la communauté internationales. De plus, le "symbole" de l'exécution du policier est utilisée une nouvelle fois dans le discours. 

 

Image

 

 

3. Le groupe Fursan al-chahada (Les chevaliers de l'acte de foi) exprime sa fascination pour l'État islamique et son leader Abu Bakr al-Baghdadi. Parmi les messages variés glorifiant l'activité des djihadistes en Irak et Syrie, ce mouvement poste des courts commentaires qui justifient les actes terroristes et expliquent le sens idéologique de l'événement.

 

Image

 

 

4. Cet exemple montre la combinaison entre l'activité terroriste en Irak et Syrie et des événements récents comme l'attaque à Paris. Le titre du message évoque : "l'attaque contre le journal qui a publié des images insultant le Prophète"

 

Image

 

 

5. Cette photo combine le drapeau de l'État islamique et la tour Eiffeel. Elle porte l'inscription : "L'État Islamique demeurera".

 

Image

 

 

6. Commentaire personnel d'un djihadiste appellé Asil al-Baghdadi qui annonce : "Adeptes de la croix et Juifs ! Vous ne serez plus contents de votre vie, car les soldats d'Abu Bakr al-Baghdadi vont se lever contre vous de tous les coins de la terre".

 

Image

 

 

7. Ce message présente des photos de la guerre d'Algérie. L'internaute exprime sa colère en soulignant que la France pleure quelques journalistes mais oublie ses crimes et massacres commis en Algérie.

 

Image

 

 

8. Un autre internaute declare : "L'État islamique va égorger votre peuple dans vos rues".

Encore une fois l'image de l'exécution du policier est utilisée, illustrant sa popularité parmi les djihadistes.

 

Image


Centre Français de Recherche sur le Renseignement
21 boulevard Haussmann, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact