Accueil

AVRIL 2017

VIENT DE PARAÎTRE

Contrairement aux idées reçues, le recueil de renseignements ne s'opère pas exclusivement en opérations clandestines. 80 % des données proviennent de l'exploitation de sources dites ouvertes, parmi lesquelles des radios nationales ou étrangères. Bien que l'objectivité ne soit pas leur qualité première, ce sont des éléments qui permettent aux analystes de confirmer ou d'infirmer l'orientation politique d'un pays émetteur. Cet ouvrage est le fruit de neuf ans d'écoutes. Chaque jour, des dizaines de bulletins d'informations sont diffusés sur les cinq continents. Les plus pertinents sont extraits et compilés dans le bulletin d'écoutes RENSEIGNOR. Il ne s'agit pas d'analyses proprement dites, mais des relevés d'écoutes qui témoignent au jour le jour de l'actualité de groupes terroristes tels que les Shabaab. En 2007, ce mouvement islamiste émerge en Somalie. Alors que l'Union des tribunaux islamiques vient d'être chassée par une intervention militaire éthiopienne, les combattants d'Al-Shabaab prennent les armes pour imposer le djihad global et rejoindre ainsi les objectifs opérationnels d'Al-Qaïda.

En racontant son histoire au sein des services secrets, François Waroux offre un témoignage aussi inédit qu'enrichissant sur le fonctionnement du poste d'officier traitant et contribue à briser l'image souvent stéréotypée et fantasmatique dont la profession continue de faire l'objet. Loin du mythe de l'espion cinématographique popularisé par James Bond, il révèle le quotidien de ces hommes de l'ombre qui naviguent sans cesse entre égalité et illégalité au nom de la raison d'Etat. Un témoignage rare et unique sur un métier qui fascine et sur lequel les idées reçues sont nombreuses.

2008 : la Direction Centrale des Renseignements Généraux et la DST, deux structures rattachées au ministère de l'Intérieur, disparaissent au profit de la DCRI. Quelques années plus tard, l'échec est patent. Les déboires récents dans la lutte contre le terrorisme l'ont montré. Pourquoi en est-on arrivé là ? Une ancienne de la maison raconte, documents et entretiens à l'appui, l'histoire, les hommes, les carences et les réussites des RG, et dessine, avec le recul, un portrait loin des passions. De quoi se demander si on ne devrait pas les recréer, dans le contexte de la lutte antiterroriste.

RÉCOMPENSE

  • Le 8 mars dernier, à l'occasion du Festival de géopolitique de Grenoble, le jury du prix du Meilleur livre de géopolitique a exceptionnellement honoré deux lauréats :

- Claude Delesse (CF2R) pour NSA : National Security Agency (Tallandier).

- Pierre Conesa pour Dr. Saoud et Mr. Djihad, la diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite (Laffont).

http://www.livreshebdo.fr/article/pierre-conesa-et-claude-delesse-laureats-du-prix-du-meilleur-livre-de-geopolitique

NOTES D'ACTUALITÉ

DANS LA PRESSE

  • Oliver d'Argol, «Éric Denécé devant l'Institut de Locarn : La société de l'information n'est qu'une illusion, Nouvel Ouest, n°235, Mars 2017.

ECOUTES RADIO

Disponible chaque semaine en téléchargement sur le site, le bulletin électronique d'actualité RENSEIGNOR, réalisé par Alain Charret, offre un panorama complet de l'actualité du renseignement, du terrorisme, de la criminalité et de l'intelligence économique, dans le monde, grâce à l'écoute des programmes radiophoniques étrangers en langue française.

Les informations données par RENSEIGNOR ne sont pas des analyses : ce sont des relevés d'écoutes radio : la formulation est donc celle des médias cités. Mais ce suivi régulier des programmes officiels étrangers est un excellent baromètre de l'évolution de la situation politique internationale et apporte régulièrement des informations passées inaperçues en France.


Centre Français de Recherche sur le Renseignement
21 boulevard Haussmann, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact