Accueil

MAI 2016

RAPPORT DE RECHERCHE

. Gérald Arboit, « Quelles armées secrètes de l'OTAN ?  », Rapport de recherche n° 18, mai 2016.

Pour la première fois, une étude sérieuse se penche sur les soi-disant « armées secrètes de l'OTAN », explicitant la notion même de Stay-Behind. Elle remet en cause les accusations de « criminalisation » des Stay-Behind en cours depuis les années 1990. Celles-ci proviennent de l'extrême confusion existant dans l'opinion publique sur ces structures établies au sortir de la Seconde Guerre mondiale et de la méconnaissance du fonctionnement de l'OTAN et de ses capacités de renseignement.

La difficulté à comprendre la notion de Stay-Behind résulte des conditions de la révélation du réseau italien, laquelle a donné lieu à diverses productions journalistiques montrant la collusion de ces réseaux avec l'extrême-droite. Or, aussi séduisante qu'elle put paraître, cette réalité n'a jamais existé. Afin de comprendre ces structures clandestines il convient d'abord de prendre en compte les contingences géopolitiques de l'Europe occidentale au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et de percevoir les différences de conception de ces réseaux qui caractérisèrent les approches britannico-françaises et américaines.

VIENT DE PARAÎTRE

Image Eric Denécé et Jamil Abou Assi, Ecoterrorisme. Altermondialisme, écologie, animalisme : de la contestation à la violence , Tallandier, Paris ,2016.

            Depuis vingt ans sont apparus des mouvements contestataires agissant au nom de l'éthique : altermondialisme, écologie, défense des droits des animaux. S'ils s'expriment majoritairement à travers des actions légales, ils ont cependant donné naissance à des groupes radicaux partisans d'attaques violentes et à des groupuscules terroristes n'hésitant pas à recourir à des actions « armées ». Ce phénomène porte un nom : écoterrorisme.

            Depuis le début des années 1990, les Black Blocs livrent une véritable guérilla urbaine aux forces de l'ordre et le Front de libération des animaux ou le Front de la libération de la terre multiplient les actes criminels - sabotages, attentats ou meurtres -, ciblant les entreprises et le « pouvoir de l'argent ». Ils figurent aujourd'hui, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, sur la liste noire des organisations terroristes au même titre que Daech et Al-Qaïda.

            La France est encore peu touchée mais tout laisse craindre que se développent dans un avenir proche des campagnes violentes dans l'Hexagone. Les événements de Sivens, Roybon et Notre-Dame-des-Landes en sont les signes annonciateurs.

            Cet ouvrage, le premier en France sur le sujet, présente les causes et idéologies contestataires, décrit les groupes violents, leurs modes d'organisation, leurs cibles, leurs opérations, et explique leur évolution du militantisme au terrorisme.

Télécharger un extrait du livre

TRIBUNE LIBRE

NUMÉRO SPÉCIAL

. « L'Industrie française en danger », dossier coordonnée par Eric Denécé, Veille Magazine, n° 152 novembre/décembre 2015.

- « L'arme stratégique de l'anti corruption » Claude Rochet

- « Alstom ou la faillite de l'Etat stratège »,  Daniel Fasquelle

- « Alstom : la bataille perdue», Leslie Varenne

- « La France industrielle doit rebondir ! », Loik Le Floch-Prigent.

http://www.veillemag.com/N-152-Novembre-Decembre-2015-L-industrie-francaise-en-danger_a2970.html

DANS LA PRESSE

COLLOQUES ET CONFÉRENCES

. « Cinq ans après le « printemps arabe » : bilan sécuritaire, économique et géopolitique. Comment faire face au péril global du terrorisme ? », colloque organisé par le Centre International de Géopolitique et de Prospective Analytique (CIGPA), en partenariat avec le magazine Afrique-Asie,  samedi 7 mai 2016, Université de Paris-Sorbonne, de 13h30 à 18h, 28, rue Serpente, 75006 Paris.

 

. « Big Data » et les services de renseignement : perspectives et défis à venir », journée d'études organisée par le Belgian Intelligence Studies Center (BISC), vendredi 13 mai 2016, Gouvernement provincial du Brabant Chaussée de Bruxelles, 61
B-1300 Wavre, Belgique.

 

. Journée d'étude internationale "Espions, contre-espions et espionnage autour de la première guerre mondiale en Belgique", Institut d'Etudes avancées de Paris, 20 mai 2016.

 

. « Les carrières de la terreur. Itinéraires, témoignages et territoires », colloque organisé par l'Institut des sciences de l'homme (InSHS) du CNRS et animé par Michel KOKOREFF et Jean-François LAÉ du Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris (CRESPPA, CNRS-Université Paris 8).

Mercredi 8 juin 2016, Paris, siège du CNRS (Amphithéâtre Marie Curie - 3 rue Michel Ange 75016 Paris).

Ce colloque abordera la question des radicalisations sous l'angle de l'enquête sociologique, des carrières d'engagement, des trajectoires et parcours des individus, des territoires. 

 

. « Processus et trajectoires de radicalisation », Ecole thématique du CNRS, Paris du 12 au 15 septembre.

Cette école a pour objectif d'interroger la notion même de « radicalisation » (sociale, politique, religieuse...) et de faire le point sur les travaux dans ce domaine. Rompant avec le format du colloque académique, elle privilégiera les interactions entre intervenants et participants, visant le partage des savoirs et des pratiques.  L'Ecole est ouverte non seulement à des chercheurs, universitaires et doctorants, mais aussi à des personnels et acteurs d'organismes publics ou privés ainsi qu'aux membres d'associations.

L'école sera organisée en 4 journées :

1. Radicalisations : définitions et approches méthodologiques

2. Trajectoires et quête de sens

3. Radicalisation, mondialisation, communication

4. Insertion et déradicalisation : approches comparées

Les informations sont en ligne sur le blog de l'événement (programme, veille académique, inscription, etc.) : https://radical.hypotheses.org/

Le nombre de places est limité. Les inscriptions sont ouvertes sur la page suivante :

https://www.azur-colloque.fr/DR01/


ECOUTES RADIO

Disponible chaque semaine en téléchargement sur le site, le bulletin électronique d'actualité RENSEIGNOR, réalisé par Alain Charret, offre un panorama complet de l'actualité du renseignement, du terrorisme, de la criminalité et de l'intelligence économique, dans le monde, grâce à l'écoute des programmes radiophoniques étrangers en langue française.

Les informations données par RENSEIGNOR ne sont pas des analyses : ce sont des relevés d'écoutes radio : la formulation est donc celle des médias cités. Mais ce suivi régulier des programmes officiels étrangers est un excellent baromètre de l'évolution de la situation politique internationale et apporte régulièrement des informations passées inaperçues en France.

 


Centre Français de Recherche sur le Renseignement
21 boulevard Haussmann, 75009 Paris - France
Tél. : 33 1 53 43 92 44 | Fax : 33 1 53 43 92 92 | Contact